• Facebook Grunge

Que pasa?!

October 20, 2015

C'est la pause certes, mais on ne chôme pas! Depuis un mois où chacun est parti à droite à gauche que se passe t il donc?

Commençons d'abord par un peu plus d'explications et puis ensuite je vous raconte nos aventures, surtout les miennes à vrai dire.
Beaucoup d'entre vous s'interrogent sur le pourquoi du comment on s'est arrété, et même rentrés en France pour certains.

 

 

 

L'élément déclencheur fut mon entorse au beau milieu de la Bosnie. Disons que c'était la bonne excuse pour que chacun prenne du temps pour soi, ce qui est plutot primordial dans le genre de vie qu'on mène.
Et puis il se trouve que certains d'entre nous avaient plus besoin de temps que d'autres, et de manière plus urgente.
C'est donc le moment pour nous de vous annoncer une grande nouvelle:

La famille Nowhere Circus s'agrandie...! Un embryon nowhere grandit dans le ventre de Samantha! Excellente nouvelle mais accueillir un bébé dans l'équipe ça demande un peu plus d'organisation qu'on en a l'habitude, et puis de la paperasse, et aussi un peu de soin tout de même au moins pour les 1ers mois difficiles. Charly est donc allé sauver sa belle à Genève, et ils sont maintenant en Bretagne , en attente de l'avancement des formalités administratives.

Aurélien, après deux semaines sur Vis Island au large de Split, a suivi Mor en Israël, où il s'entraine d'arrache pied en nous attendant!

 

Okay we are taking a break but we remain active! At least I do! What is happening since we split up?

First, some explanations and then I tell you about our adventures, mostly mine, to be honest.

Many of you are wondering why we stopped, here are the answers!

 

Everything started with my twisted ankle in Bosnia. Lets say that it was a good excuse for everyone to take time for ourselves, which is quite important in such a lifestyle.
And it happened that some of us needed this time more than the orthers.

So it is time for us for the big announcement:

Nowhere Circus Family is getting bigger..!
A baby nowhere is growing in Samantha's belly!

Great news, but great new responsabilities and more organisation that what we are used to. Also a lot of papers to do. And of course mommy needs to rest a bit for the first most difficult month.

So Charly went to Geneva save his princess and took her to Bretagne, waiting for the papers to be done.
Aurelien, after two weeks on Vis Island, followed Mor in Israël, where he is training hard, waiting for us!

 

Quant à moi, le vent m'a porté 3000km à l'Ouest, au Portugal ou ma chouette aventure ibérique à débutée!

Passé 10 jours chez David, rencontré à Ozora, on s'entend bien, et très rapidement, et il s'occupe tellement bien de moi et de ma cheville. Bref une chouette personne! Je me sens extrêmement frustrée de ne pas être en mesure d'aller courir et sauter partout à cause de ma cheville mais au moins je suis en bonne compagnie.

Après cela, Bonggi, encore un electron libre rencontré en festival, est venu me chercher et m'a emmenée à mon 1er Rainbow gathering. Le lieu était absolument époustouflant, mais alors l'ambiance du rassemblement... A mon humble avis, beaucoup trop d'interdits. Pas d'alcool, pas de drogues, pas de cigarettes, pas de viande... Soit, j'accepte, je trouve ca même vraiment chouette. Mais pas de sucre, aucun produit provenant des animaux, pas de caféine ni de théine. Du coup tout le monde sortait du site pour aller craquer sur un morceau de chocolat, et plus rien ne se passait à l'intérieur. Cela dit beaucoup de belles personnes, prêtes à mettre du coeur à l'ouvrage et agir pour le groupe, mais une majorité de spectateurs, en attente que tout leur tombe tout cuit dans la bouche.

Quoi qu'il en soit au bout de 2 jours on est partis, direction, la Sierra de Gata, où Bonggi à une cabane perdue dans les colines, et au boulot! Au programme, jardinage, ramassage des fruits, peintures, chapatis, baignade, soleil, bouffe et bonne humeur, et ce pendant un peu moins d'une semaine!

 

As far as I am concerned, the wind brought me 3000km west, in Portugal where my fonky Iberian adventure started!

10 days at David's place, a guy met in Ozora, we get along quite fast and he is taking good care of me and my ankle. Really beautiful person!
I feel a bit frustrated because I can't go run and jump everywhere but I have good company!

Afterward, Bonggi, another free electron I met in festivals, came pick me up to go to my first Rainbow Gathering. Amazing place, beautiful nature, but the atmosphere... In my opinion, too much banned things. No alcohol, no cigarets, no drugs, no meat... Okay why not, I even think it is a good thing. But no sugar, no products from animals, no cafeine, no tea. Well everybody was going out of the site to smoke a joint and eat chocolate and nothing was happening inside.
But a lot of nice people, motivated to do something for the community. Unfortunnately not enough, most of the people where just waiting for everything to fall straight into the lap.

After 2 days, we decided to go, direction Sierra de Gata where Bonggi has a hut lost in the hills.
Lets work! Gardening, picking fruits, painting, chapatis, swimming, sun and good vibes for few days!

 

29 septembre, Bonggi me dépose à la sortie de Moraleja, et c'est parti pour 300km en stop!
C'est pas facile de communiquer en espagnol, mais je découvre avec bonheur que je comprend plutot très bien et que j'arrive même à avoir des conversations avec mes pilotes.
Tout se passe plutot bien, jusqu'à ce que je quitte l'autoroute. Seulement 80km du lieu du festival. Mais je suis vraiment au milieu de nullepart, y'a bien quelques voitures, mais elles ne s'arrêtent pas, et en même temps même si elles le voulaient, il n'y a pas la place.

Je décide de marcher... Nelson, un type complètement halluciné de me voir ici, marche avec moi les 5 premiers kilomètres, et derrière ça j'en ferais encore 15 jusque Villafranca de Los Barros, le village le plus proche.
Il commence à faire nuit, il pleut, et ma cheville avec le sac à dos sur le bord de la nationale c'est franchement pas l'idéal. Mais j'arrive au village en un morceau!
21h, clairement le stop c'est fini pour aujourd'hui. Mais je ne sais pas où dormir, et je n'ai pas de tente. Un gentil monsieur m'indique un abri bus, au moins je serait au sec, et me ramène à manger. Il me propose de l'accompagner à une fête mais je suis vraiment fatiguée, alors je m'endors sous l'abribus.

2h du mat', une voiture pleine à craquer de jeunes espagnols en pleine forme s'arrête, leur verdict: je ne peux pas dormir ici c'est dangereux et il fait froid. Ils ne me laissent pas le choix, je les suis jusqu'au bar dans lequel ils travaillent, au dessus il y a une chambre avec un lit et des couvertures et des oreillers! Et puis il y a aussi une salle de bain, et le patron me ramène encore à manger!
Le lendemain matin ils reviennent me chercher et me dépose à Llerena ou je pourrais prendre un train pas cher pour aller à Connection!

 

29 september, Bonggi leave me in Moraleja, and lets go for 300km hitchiking!

Not easy to communicate in spanish, but I discover that I can actually understand quite well and make myself understood, and even have conversations! Everything is going well, until I leave the highway. Only 80km left to the festival, but I am in the middle of nowhere, not so much cars, and they don't stop, and even if they wanted to stop, they can't, not space enough.

So I decide to walk... Nelson, a guy who wonders what I am doing there walk with me for 5 km, and I do the 15 left , alone, til Villafranca De Los Barros, the nearest village.
Night is coming, with rain, and walking with the backpack is not so good for my ankle, but I get to the village safe!
21h, clearly hitchiking is over for today. But I don't know where to sleep, and I don't have tent... A nice guy shows me a bus shelter and offers me food, at least it is dry there. He invites me to come with him to a party  but I am really tired and I fall asleep at the bus shelter.
2am, a car full of crazy young spanish people stops. Verdict: I can't sleep here, it is too dangerous and too cold. I have no choice, I follow them to the bar where they are working, upstairs, they have a bed, with pillows, and blankets! And there is a bathroom, and the boss brings me food again!

In the morning they come back pick me up and drive me to Llerena where I take the train to Connection!

 

10h30 gare de Cazalla de Sierra, je fais ma première rencontre du festival, deux allemands avec qui nous marchons un bon 8km pour rejoindre l'entrée du festival.

L'endroit est vraiment incroyable, et le temps absolument radieux, je suis trop heureuse. Je me repose et profite de la nature en attendant David, dont je pourrais squatter la tente pour la semaine!

Il arrive en fin de journée, et coincidence, les premières personnes qu'il rencontre sont les mêmes que moi! Du coup je me joins au campement avant de retourner dans le festival qui va bientot commencer.

Et là je croise Carlos. Carlos c'est un pirate, un espèce de monument de ce genre de festivals. Il est partout, et il irradie son extraordinaire énergie.
Je partage un Chai avec lui et Shanti et son équipe, et à partir de là on va presque jamais se quitter du festival.

Nos énergies s'accordent parfaitement, c'est le début de la connection, on prend soin l'un de l'autre, on s'amuse, on visite d'autres dimensions. Bref un super copain!
Et des copains je vais m'en faire un paquet dans se festival qui porte vraiment bien son nom!

Avec ma fleur sur la tête j'enflamme le dance floor en compagnie de tout mes nouveaux amis. Full power! Flower power! 20h de danse par jour!
Tout ça pour dire que c'est la première fois en 5 ans de festival que je vis un truc pareil. Une énergie incroyablement belle, palpable, des personnes extraordinaires, la musique vraiment top.
Et tout ça se cloture avec mon anniversaire. le quart de siècle. Massive!

 

10:30 Cazalla De Sierra's station , first festival encounter, two Germans. We walk together for 8km to get to the entrance.

The place is really amazing; the weather as well, I am reaaaally happy! I rest a bit and enjoy the nature waiting for David and his tent !

End of the day, he arrives, and funny coincidence, the first people he meet are the same as me! I join the camp and go back to the festival which is about to start soon.

And I see Carlos. Carlos, he is a pirate, kind of monument in these kind of festivals. He is everywhere, spreading his wonderful energy!

We share a Chai Tea, with him and Shanti, and until that moment I will spend almost the whole festival with him and his crazy pirate team!

Our energies are perfectly matching, we can feel the connection! We take care of each others, have fun, dance, visiting other dimensions. A really really good friend!

And friends, I will make a lot in this crazy festival which they choosed the perfect name for!

Wearing my flower on my head, I go crazy dancing with all my new friends!

Full flower power! 20 hours dancing per day!

First time in five years of festivals that I feel something like this. A beautiful energy, so strong you can feel it, even touch it, great human beings, and great music.

And it end up with my birthday, quarter century, Massive!

 

 

Après cela David et moi nous joignons à Oscar et Angie. Angie elle a une maison à Chiclana, tout au sud de l'Espagne. Elle est à l'abandon depuis des années, mais Angie veut maintenant y remédier, alors on l'accompagne pour le prêter main forte!

Et il y a du boulot! On campe dans le jardin en attendant de vider et nettoyer la maison dont ont ne voit plus le sol tellement il y a d'affaires partout. Et puis les rats y ont élu domicile...

On s'installe un joli campement, autour du feu, on se sent vite chez nous. On est chez nous en fait.
Bonnie, une amie de Taiwan rencontrée au Connection nous rejoint pour nous aider. Pile poil au bon moment, je viens de terminer de vider la maison, on a maintenant deux pièces habitables auxquelles j'ai déjà commencé à ajouter du confort. Et chaque jour c'est de plus en plus cosy. La journée est rythmée par le boulot dans la maison et les énooooormes repas! La plage aussi parfois, l'eau y est tellement chaude, c'est encore l'été ici! Puis le soir éclairés à la bougie on mange encore, et on fume, beaucoup, l'Espagne, c'est vraiment pas cher. Et super bonus, avec la minuscule enceinte de David, c'est festival dans le salon 24h/7 :D
Avec Bonnie c'est un dancefloor suffisant, et on passe des après midi entière à se déchainer dans le salon! On est tellement bien avec Bonnie dans notre nouveau chez nous qu'on a vraiment du mal à partir.

 

Then David and I join Oscar and Angie. Angie has a house near Chiclana extreme south of  Spain. It has been abandonned for few years, but know Angie wants to give it a new life, and we decide to help her with that!

And there is a huge work to do! We settle a nice camp around the fire , in the garden because inside the house you cannot even see the floor, too much stuff... And the rats owns the place...
But still, we feel like home, and as Angie tells us, we are home.

Bonnie, Taiwaneese girl from Connection comes to help us too. Excellent timing, I just finished emptying the house, and we now have two rooms which we can live in and I already started to make it cosy.
The days are rythmed by work and huuuuuuge meals! Also the beach sometimes, really warm water, it is still summer there!

And when the sun goes downwe light up the candles, we eat again, and smoke, a lot! And super bonus, with David's speaker it is festival in the living room 24h/7!
For Bonnie and I it is enough for a dancefloor, and we spend afternoons dancing like crazy!
Such a wonderful atmosphere that Bonnie and I have troubles to leave the place.


Mais on arrive finalement à quitter le Psyrats Refuge, 4 jours plus tard que prévu à 16h, pas pressées
200km de stop jusque Seville, plutot facile et avec de chouettes gens, qui comme tout le monde, fument, et partagent, trajet posé!

A Seville, il fait nuit, on est bloquées sur une aire d'autoroute, on grignote un peu mais on décide de pas insister pour aujourd'hui, on reprendra demain. En attendant il faut qu'on trouve un endroit ou poser nos duvet au sec, parce que Bonnie non plus n'a pas de tente. Et pile au moment où on se dit ça, un type nous propose un truc à boire, on refuse gentiment, et il me demande si on parle français, je dis que oui, alors on discute. Il s'avère que cet homme, Marocain, remonte à Bruxelles, et passe par Bordeaux, là ou on va! Il accepte de nous emmener, et comme il dort à l'hotel, et qu'il ne veut pas nous voir dormir dehors, il nous laisse sa voiture pour y dormir!

Et Bim au réveil 1200km dans la même voiture! Facile! Et Laurent nous accueille à Bordeaux, pour un programme pas du tout reposant ! Nuits blanches à répétition foncedalle, c'était chouette mais je suis tout de même bien contente de rentrer me reposer chez moman à Narbonne, où je suis depuis hier!

En tout cas, toutes ces vagabondages seules me font réellement prendre gout à l'aventure en solo et me redonne plus que jamais foi en la bonté et la beauté de l'être humain!

 

But we manage to leave the Psyrates Refuge, 4 days later than expected, 4pm, absolutlely not in a hurry!

200km hitchiking til Sevilla, quite easy and with nice people, who are smoking are shares , just like everybody. Cool travel :)

Sevilla, gas station, it is night, we will continue tomorrow. Now we have to find a dry place to sleep in our sleeping bags, because Bonnie is just like me, without any tent. We are about to go for that mission and a guy talks to us. He offers something to drink, we gently say no, and he asks me if I speak french, I answer positive and we talk. The guy is Morrocan and he is going to Brussels and pass by Bordeaux, where we go! He will take us there, and since he is sleeping in the hotel he leaves us his car, to sleep in it!

In the morning let's go for 1200km in the same car! Easy!

Laurent hosts us in Bordeaux for a program absolutely not restful! White nights, lot of smoking and eating, it was nice but I am happy to go to get some rest at mommy's place in Narbonne, where I am since yesterday!

All these adventures are making me love more and more travelling alone (even if you are never really alone) and is giving faith in generosity and beauty of human kind!

 

 

 

 

 

Voilà donc les nouvelles! Et quant à la reprise du voyage, on estime ça autour de fin novembre début décembre (la bureaucratie ça prend du temps). En attendant, pour ceux que ça interesse, je joue là : https://www.facebook.com/events/1692245514345795/ c'est le 31 octobre, à Paris, la Psychedelight! Et entre temps, the plan is to have no plans ;)

 

So here are the news ! And for the Nowhere Circus Journey, we think we will be back on the road around end of november, beginning of december (papers, it is taking time)
And for those who are interested I will perform there: https://www.facebook.com/events/1692245514345795/
Psychedelight, 31 october in Paris!
And waiting for all that, the plan is to have no plans!

 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

On est partis!

January 1, 2015

1/3
Please reload

Recent Posts

October 20, 2015

September 16, 2015

September 6, 2015

August 22, 2015

July 14, 2015

July 1, 2015

May 13, 2015

Please reload

Archive